AccueilLe Mag

Le Mag

Conseils de dermatologues, avis d'experts, vidéos, découvrez tout ce que vous devez savoir pour une peau saine et éclatante de beauté.

Les bons gestes lorsqu’on a de l’eczéma atopique

Les bons gestes lorsqu’on a de l’eczéma atopique

La dermatite atopique est une maladie inflammatoire de la peau qui se répand de plus en plus. Sa forme la plus courante, l’eczéma atopique touche un enfant sur 5 et un adulte sur 10. Sachez que même s’il est très désagréable, l’eczéma s’atténue progressivement et disparait en général vers l’adolescence. Pour mieux vivre avec un eczéma déclaré, Uriage vous livre 12 bons gestes à adopter sans tarder !

1/ Hydrater et nourrir intensément et quotidiennement la peau !

L’hydratation de la peau est LE traitement de fond indispensable pour restaurer la barrière cutanée lorsqu’on a de l’eczéma. C’est en effet l’hydratation et l’apport des corps gras (lipides) qui manquent aux peaus atopiques. Appliqués quotidiennement et tout au long de l’année, les corps gras permettent d’espacer  les poussées d’eczéma.

Pour soulager votre peau sèche atopique, le premier geste tient quelques mots : HYDRATEZ-LA , TARTINEZ-LA ! Pour ceci, il faudra choisir une crème nourrissante riche mais respectueuse de votre peau, comme le Lait Emollient ou l’iconique Crème Relipidante anti irritations Xémose ou Xémose Cérat - sur les zones particulièrement atteintes.

 

2/ Éviter les bains d’eau chaude (et l’eau chaude en général)

L’eau chaude et la peau atopique ne font pas bon ménage. Pour éviter d’abîmer une peau sèche et irritable on privilégie les douches aux bains prolongés et on n’oublie pas de régler son mitigeur à 32°/34° (eau tiède) et son chronomètre à 5 minutes… grand maximum ! Couplé à un syndet nettoyant  ou une  huile lavante douce, vous éviterez de trop solliciter la barrière cutanée de votre peau.

 

3/ Proscrire le savon et les gels douche décapants

Comme évoqué précédemment, vous éviterez donc d’utiliser des gels douches conventionnels et du savon (y compris le savon d’Alep et le savon de Marseille). Sous la douche, on leur préfère des gels nettoyants surgras (Xémose) ou l’Huile Lavante Xémose, au pH physiologique estampillés « sans savon, ni parfums ».

 

4/ Ne pas frotter la peau

On peut sécher la peau sans la frotter vigoureusement à la sortie de la douche. Les patients atteints d’eczéma atopique  prendront soin de  tamponner délicatement leur peau avec une serviette en coton … sans irriter la peau.

 

5/ Se laver… tout en douceur

Pour éviter de malmener une peau atopique dont la barrière hydrolipidique est naturellement fragilisée, on opte pour un nettoyage en douceur et sans excès. Gants de crin, gant kessa, gant de gommage et autres fleurs de douche exfoliantes sont à bannir.

 

6/ Privilégier des vêtements doux

La laine et les matières synthétiques sont irritantes pour les peaux souffrant d’eczéma. Préférez-leur des vêtements en coton que vous laverez de préférence avec une lessive liquide et/ou écologique, sans assouplissants ni parfum.

 

7/ Se tenir éloigné des substances allergisantes

Véritable passoire, la peau atopique est hyperperméable aux allergènes présents dans notre environnement et dans nos maisons. Acariens, poussières, poils de chat, pollens, polluants, plumes, produits alimentaires… identifiez les allergènes incriminés et déclarez leur la guerre !

 

8/ Choisir un parfum et un maquillage adapté

Si rien n’interdit le maquillage aux patients adultes porteurs d’eczéma atopique, mieux vaut en revanche sélectionner ses produits avec soin. Madame jettera son dévolu sur des gammes de maquillage hypoallergéniques, en pharmacie et parapharmacie. Monsieur veillera à parfumer ses vêtements… mais pas sa peau. 


9/ Ne pas surchauffer la maison en hiver

Les excès de chauffage ont tendance à accentuer la sécheresse de la peau en absorbant l’humidité présente dans l’air. Pour éloigner l’ambiance de la savane, maintenez la température de la maison entre 18° à 21° et humidifiez vos pièces au besoin.

 

10/ Soigner son alimentation

Pour restaurer la barrière hydrolipidique des peaux atopiques, il est bon de puiser oméga 3 et acides gras au cœur des aliments qui en contiennent. Saumon, sardines, hareng, maquereaux, anchois, huile de lin et de colza passent à table !

 

11/ Bien s’hydrater

Qui dit hydratation de la peau dit hydratation tout court. Pour contrer le dessèchement cutané n’oubliez pas de boire 1,5 litre par jour (minimum) et de consommer des fruits et des légumes riches en eau.

 

12/ Apprendre à gérer son stress

À l’instar de nombreuses pathologies, le stress et les influences émotionnelles peuvent constituer des facteurs déclenchants et/ou aggravants qu’il convient de ne pas négliger. Yoga, méditation, lâcher-prise et/ou sport aident à apaiser le stress, l’anxiété et les contrariétés vécues à fleur de peau. 

 

En cas de poussées, il convient enfin de consulter un médecin dermatologue  qui prescrira un traitement adapté